Mignonne

           Mignonne

 

Mignonne allons voir si la rose

Que Mitterrand avait laissé

Aux socialistes bien moroses,

A point perdu cette vesprée

Ses jolis pétales vermeil

Où se reflète le soleil.

 

Las, voyez comme Ségolène

A désormais vilaine haleine.

A-t-elle abusé du fromage

De Hollande où est-ce un faux mage

Qui est la source de ses maux ?

Il lui faudrait un hidalgo.

 

Donc, si vous me croyez, mignonne,

Pendant que votre époux plastronne

Découvrant l’infidélité,

Cueillez, cueillez votre jeunesse,

Essayez de montrer vos fesses

Au beau Bertrand Delanoé.

 

(avec Villesard)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×