SI

                             SI

Si tu peux arriver au sommet de l’Etat

Sans avoir détourné le plus petit euro,

Si tu peux écouter les gens autour de toi

Et ne pas t’entourer uniquement de veaux.

 

Si tu peux désigner des magistrats intègres,

Nommer aux postes-clé des gens intelligents,

Ecarter tes copains s’ils sont incompétents

Et choisir Luc Ferry en ayant l’air allègre.

 

Si tu peux désigner comme premier ministre

Un homme convaincu, indépendant et brave,

Et non un Raffarin prétentieux et sinistre

Qui ne peut gouverner qu’en étant ton esclave.

 

Alors ne cherche pas, ceci n’est pas pour toi,

Tu ne pourras jamais devenir président.

Mais si tu peux souffrir la détresse des gens,

Voir les pauvres crever de misère ou de froid,

 

Si tu peux détourner plusieurs millions d’euros,

Si tu peux protéger quelque Pasqua infâme,

Aider des dictateurs sans aucun état d’âme,

Promettre sans tenir de baisser les impôts,

 

Encenser des crétins, embaucher des salauds,

Abriter en ton sein des prévaricateurs

Pratiquant chaque jour l’abus de biens sociaux

Et à tous ces fumiers renvoyer l’ascenseur.

 

Alors, un jour, demain, tu pourras postuler

Aux plus hautes fonctions qui te sont proposées,

Toi, le fils de Pétain, le nabot dévoyé,

Tu pourras devenir chef de l’Etat français.

                                                                                       (avec Rudyard Villeping)

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. mhm 09/03/2007

ça décoiffe! je te reconnais bien là, fabrice del dingo...

2. Marie-Christine 19/03/2007

Vous m'invitez, j'accepte avec joie !
Sans regret, je vous l'avoue !

3. Eric B 07/05/2007

Si j'avais su j'aurais pas trahi Ségolène

Eric B.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site